UNIVERSITE DE LA NOUVELLE CALEDONIE

L’Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC) est une université pluridisciplinaire présente en Nouvelle-Calédonie depuis sa création en 1987 sous la dénomination Université française du Pacifique, en référence à l’entité unique constituée alors avec la Polynésie française. En 1999, elle s’autonomise vis-à-vis de la Polynésie française et devient l’Université de la Nouvelle-Calédonie.

En tant qu’acteur principal de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’UNC est un outil de développement, de construction et de rééquilibrage au service de la Nouvelle-Calédonie. Disposant d’une légitimité constitutionnelle unique issue de l’accord de Nouméa, l’université « doit répondre aux besoins de formation et de recherche propres à la Nouvelle-Calédonie » (article 4.1.1). Ainsi, elle porte l’ambition d’accompagner les évolutions du pays dans le domaine de la formation, de la recherche scientifique et de contribuer à son intégration régionale.

Les travaux de recherche à l’UNC ont un fil conducteur : « Valorisation et accompagnement des mutations des diversités physique et vivante, sociale et institutionnelle de la Nouvelle-Calédonie ». Pleinement en phase avec les objectifs du Consortium de coopération pour la recherche, l’enseignement supérieur et l’innovation en Nouvelle-Calédonie (CRESICA), le fil conducteur de la recherche à l’UNC conjugue les différentes disciplines autour de la problématique centrale des environnements néocalédoniens dans la région du Pacifique : environnement humain, environnement social et environnement naturel.

Le vice-président du conseil académique en charge de la Recherche est le correspondant du CVT, avec l’appui d’un chargé de mission.